Futurs | L'Ă©picier

Et si, demain, on avait besoin de remettre son travail au cƓur du quartier ?

Vous ĂȘtes dĂ©sormais 1 808 Ă  suivre ces rĂ©cits des futurs possibles. Merci et bienvenue 🙏

Fiction | Contes des Futurs

Un futur possible, inspiré par le présent, ses tendances et ses signaux faibles.


Vous vous rĂ©veillez, les yeux encore embuĂ©s par le manque de sommeil. Comme chaque soir, le temps de conversation et de jeu en ligne a grignotĂ© votre nuit. Impossible de se passer de ces moments amicaux oĂč vous faites autre chose que travailler. Les matins sont difficiles, mais c’est le prix Ă  payer pour sortir quelques heures de votre bulle du quartier. Et la fatigue s’effacera vite avec ce complĂ©ment alimentaire recommandĂ© par un ami.

Parce que tous les jours, c’est le mĂȘme rituel : vous allumez votre tĂ©lĂ©phone et dĂ©couvrez les dizaines de messages de vos voisins. CrĂ©Ă©e il y a plusieurs mois comme un club de ventes groupĂ©es, l’appli permet dĂ©sormais aux clients du quartier d’accĂ©der directement Ă  tout l’inventaire des commerçants locaux. Il ne vous reste qu’à vĂ©rifier les commandes et les livrer. Vous Ă©tiez “le fantĂŽme”, on vous surnomme dĂ©sormais “l’épicier”.

Il y a encore un an, votre quotidien consistait Ă  travailler pour des dizaines d’entreprises sans bouger de votre fauteuil. C’était les dĂ©buts du tĂ©lĂ©travail : on pouvait faire des piges chez presque tous les employeurs de sa zone horaire. Italie, Tunisie, Cameroun, Afrique du Sud,...un open space planĂ©taire.

Mais voilĂ , vous vous ĂȘtes lassĂ© de cette vie. La dĂ©cision de rejoindre cette entreprise qui recrutait des Ă©piciers connectĂ©s a Ă©tĂ© simple et sans regret. Un travail au cƓur du quartier. Une commission prĂ©levĂ©e sur chaque commande. Des clients tĂ©lĂ©travailleurs, que vous comprenez mieux que personne.

Vous ne vous voyez malgrĂ© tout pas faire cela toute votre vie. D’ailleurs, cette offre d’emploi pour une entreprise suĂ©doise ne vous a pas laissĂ© indiffĂ©rent



Les articles et ressources qui m’ont inspirĂ©e :

👉 Sur les nouveaux modĂšles d’épicerie et de commerces

👉 Sur la procrastination du soir

👉 Sur le business de la flemme (ou de l’optimisation du temps ?)

  • La livraison en moins de dix minutes pour les tĂ©lĂ©travailleurs

    “DerriĂšre la porte, Margaux s'est fait livrer une baguette : "Je trouve ça absolument gĂ©nial de pouvoir se faire livrer le repas du midi tout en continuant Ă  tĂ©lĂ©travailler." À la question de savoir si elle n'avait pas le temps d'aller Ă  la boulangerie, elle rĂ©pond : "Je suis en visio de 8 heures jusqu'Ă  19 heures. Les joies du tĂ©lĂ©travail."“


Réel | Le présent

Mes ressources préférées pour décrypter un monde bouleversé et bouleversant

----------------------------------

😼 Etes-vous en burn-out ? Le test

😼 Le podcast de la sologamie

😼 DĂ©sapprendre, un talent du 21Ăšme siĂšcle

🧡 15marches est partenaire du Learning Show, l’évĂ©nement IRL du digital learning. Evidemment, quand il s’agit d’explorer les apprentissages du futur, on est plus que partants. Ça se passe Ă  Rennes le 12 octobre. On s’y rejoint ?

💌  Vous pouvez aussi suivre les dĂ©cryptages du prĂ©sent de StĂ©phane tous les mardis, des pĂ©pites Ă  coup sĂ»r et une inspiration sans fin pour moi !

Découvrir la newsletter de Stéphane


A trĂšs vite,

Noémie

PS : Si vous avez aimĂ©, laissez un ❀ !


Je suis NoĂ©mie Aubron, de 15marches. Notre agence d'innovation accompagne les organisations qui veulent s'adapter aux grandes ruptures Ă  l'oeuvre. PassionnĂ©e par les futurs, je passe une bonne partie de mon temps Ă  chercher l’étrange et le contrepoint, pour comprendre les nouvelles aspirations et identifier les Ă©mergences.

J’essaie de connecter ici fiction, prospective et stratĂ©gie pour explorer les futurs possibles, quand mon associĂ©, StĂ©phane, dĂ©crypte l'impact des transformations sur notre prĂ©sent. Nous nous adressons Ă  celles et ceux qui veulent distinguer le signal du bruit et aller de l’idĂ©e Ă  l’action.

Cette lettre de rĂ©cits des futurs possibles donne des Ă©clairages sur le prĂ©sent, la prospective et les signaux faibles de notre temps. Elle est aussi le signe que je suis obsĂ©dĂ©e par le fait de rendre accessible et ludique ce qui est complexe et parfois aride. Et que j’aime lancer des conversations sur les futurs possibles.

N’hĂ©sitez pas Ă  partager et Ă  me rĂ©pondre directement !

Détournez ces récits en créant votre propre version.
La reproduction et la modification de ce texte sont autorisées dans un contexte non commercial, en mentionnant son auteure Noémie Aubron et la source https://lamutante.substack.com/.