Futur(s) | Le bureau des hypothèses

Et si, demain, on ne faisait plus carrière ?

Fiction | Contes des Futurs

Un futur possible, inspiré par le présent, ses tendances et ses signaux faibles.


Vous parcourez avec attention les prévisions du Bureau des Hypothèses. Chaque semaine, les scénarios des futurs qui vous parviennent sont de plus en plus complexes et inattendus. Mais vos recherches en tant que Responsable de l'Incertitude corroborent très souvent les conclusions auxquelles sont parvenues les machines qui analysent pour vous sans relâche des quantités d'informations phénoménales. Autrefois composé d'une vingtaine d'employés, le Bureau des Hypothèses se résume aujourd’hui à une salle surchauffée par des machines intelligentes. Nombre de vos compatriotes désertent les organisations qui, comme votre employeur, ne se sont pas engagées dans une démarche de simplification radicale du travail.

Au contraire, la plupart des entreprises ont considérablement revu leur organisation pour favoriser, pêle-mêle, la diminution du temps de travail, l'aplatissement des hierarchies, et la fin du taylorisme. Certaines, plus radicales, expérimentent des organisations décentralisées du travail, gouvernées par une entité technologique qui affecte des tâches. D'autres, dans une logique de replacer le travail au service de l’Environnement, ont nommé à la place de leur Direction des Comités des Générations Futures, ou des Représentants du Vivant.

Les travailleurs, usés par l’ancien système, adhèrent de manière massive à ces nouvelles organisations, qui s’adaptent à un éventail d’aspirations de plus en plus large. Par la force des choses, les entreprises qui n’ont pas pris ce virage ont dû elles-mêmes évoluer : à défaut de trouver des candidats désireux de rejoindre son cadre de travail traditionnel, votre entreprise a automatisé de manière massive son organisation.

Comme le dit si bien le dernier rapport du Bureau des Hypothèses produit par un humain, "la fragmentation du rapport au travail sera toujours une cause d'incertitude élevée dans les années à venir". Depuis, les machine continuent d’analyser cette tendance, mais avec un regard étonnamment plus optimiste : elles anticipent une amélioration de l’indice du moral des travailleurs et de leur santé mentale. Leur dernière hypothèse porte d'ailleurs sur l’extinction du mot "carrière" au profit de termes comme "vocation","occupation" ou “artisanat”. Cette conclusion ne manque pas de vous surprendre, surtout venant de la Machine #12. Vous avez davantage l’impression qu’elle-même poursuit une stratégie de carrière et essaie peu à peu de prendre votre place. Peut-être vous faites-vous juste des idées ?


Les articles et ressources qui m’ont inspirée :

👉  Sur le burnout…

👉 …Et l’émergence des détracteurs de la carrière

👉  Biais de négativité et psychologie positive

🙏  Un merci particulier à Thomas Gauthier, qui m’a évoqué le Bureau des Hypothèses.


Réel | Le présent

Mes ressources préférées pour décrypter un monde bouleversé et bouleversant

----------------------------------

👉 Qu’est-ce qu’une question ? Affirmer ou questionner, cela change tout. Une simple inflexion dans la voix suffit à franchir le pas.

👉 Où vous voyez-vous dans cinq ans ? Les techniques de projection appliquées à soi-même

👉 Hans Zimmer et l’ordinateur : le maître de la composition nous explique sa collaboration avec la machine et la technique dans son processus de création artistique.

💌  Vous pouvez aussi suivre les décryptages du présent de Stéphane tous les mardis, des pépites à coup sûr et une inspiration sans fin pour moi ! Cette semaine, sous couvert de lectures d’été, il nous plonge dans une des questions clés de notre époque : Qui écrira le récit commun qui permettra de catalyser le changement ?

Découvrir la newsletter de Stéphane


A très vite,

Noémie

PS : Si vous avez aimé, laissez un ❤ !


Je suis Noémie Aubron, de 15marches. Notre agence d'innovation accompagne les organisations qui veulent s'adapter aux grandes ruptures à l'oeuvre. Passionnée par les futurs, je passe une bonne partie de mon temps à chercher l’étrange et le contrepoint, pour comprendre les nouvelles aspirations et identifier les émergences.

J’essaie de connecter ici fiction, prospective et stratégie pour explorer les futurs possibles, quand mon associé, Stéphane, décrypte l'impact des transformations sur notre présent. Nous nous adressons à celles et ceux qui veulent distinguer le signal du bruit et aller de l’idée à l’action.

Cette lettre de récits des futurs possibles donne des éclairages sur le présent, la prospective et les signaux faibles de notre temps. Elle est aussi le signe que je suis obsédée par le fait de rendre accessible et ludique ce qui est complexe et parfois aride.

N’hésitez pas à partager !

La reproduction et la modification de ce texte sont autorisées dans un contexte non commercial, en mentionnant son auteure Noémie Aubron et la source https://lamutante.substack.com/