Futurs | La tricoterie

Et si, demain, on cultivait ses vêtements ?

Vous êtes désormais 1,762 à suivre ces récits des futurs possibles. Merci et bienvenue aux nouveaux !

Fiction | Contes des Futurs

Un futur possible, inspiré par le présent, ses tendances et ses signaux faibles.


Vous déposez à la tricoterie votre stock de renewtex. Tous les vêtements d'été des enfants, devenus obsolètes après leur croissance phénoménale de la période estivale, vont passer entre les mains des transformateurs pour préparer leur garde-robe automnale.

Remodelable à l'infini, le renewtex vous permet d'adapter vos vêtements aux changements de morphologies, ainsi qu'à l'évolution des tendances. Vous parcourez le catalogue des modèles de la tricoterie en attendant que la personne de l'accueil vous appelle. La gamme des modèles est toujours assez resserrée, mais elle suit de manière exigeante les dernières tendances. De fait, vous y trouvez généralement votre bonheur. Mais votre fille va sûrement vous compliquer la tâche : elle vous a supplié de lui prendre un modèle de pantalon très en vogue auprès de son groupe d'amis, qui n'est évidemment pas disponible dans la gamme standard. Heureusement, la personnalisation est tout à fait possible, pour peu que l'on paie un peu plus cher. Son petit croquis devrait permettre de lui créer un modèle unique.

Un jeune homme vous accueille avec enthousiasme, et vous propose de vous assoir à son bureau. Il pèse d'abord votre sac de renewtex. Ensuite, il télécharge une photo de chaque enfant. Il peut ainsi obtenir en quelques secondes un relevé précis de leurs mensurations. Après quelques instants, le jeune homme vous annonce le diagnostic : avec votre stock de renewtex, vous pouvez envisager de re-tricoter cinq pièces par enfant. Mince, vous pensiez que cette matière première permettrait également de vous confectionner en plus un troisième t-shirt pour vous-même. Vous en avez déjà deux identiques, des basiques indispensables. Vous appréciez particulièrement le fait que cette matière ne nécessite presque pas de lavages.

Peu importe, vous pouvez toujours repasser chez vous pour récolter votre biotissu. Les matières compostables d'une paire de chaussures ont servi d'intrants pour faire pousser à vitesse grand V ce matériau très confortable, qui peut également être travaillé par la tricoterie. D'ailleurs, vous avez repéré un modèle de t-shirt en biotissu porté par une influenceuse qui vous fait vraiment envie...


Les articles et ressources qui m’ont inspirée :

👉 Sur l’ultra-fashion

👉 Sur la nouvelle mode

Bon shopping :)


Réel | Le présent

Mes ressources préférées pour décrypter un monde bouleversé et bouleversant

----------------------------------

😮 Le futur de la télé ?

😮 Le futur des dessins animés ?

😮 Un de mes réalisateurs préférés, Niccolò Ammaniti, signe une série post-apocalyptique bouleversante. Toute similitude avec des événements récents…

🧡 15marches est partenaire du Learning Show, l’événement IRL du digital learning. Evidemment, quand il s’agit d’explorer les apprentissages du futur, on est plus que partants. Ça se passe à Rennes le 12 octobre. On s’y rejoint ?

💌  Vous pouvez aussi suivre les décryptages du présent de Stéphane tous les mardis, des pépites à coup sûr et une inspiration sans fin pour moi !

Découvrir la newsletter de Stéphane


A très vite,

Noémie

PS : Si vous avez aimé, laissez un ❤ !


Je suis Noémie Aubron, de 15marches. Notre agence d'innovation accompagne les organisations qui veulent s'adapter aux grandes ruptures à l'oeuvre. Passionnée par les futurs, je passe une bonne partie de mon temps à chercher l’étrange et le contrepoint, pour comprendre les nouvelles aspirations et identifier les émergences.

J’essaie de connecter ici fiction, prospective et stratégie pour explorer les futurs possibles, quand mon associé, Stéphane, décrypte l'impact des transformations sur notre présent. Nous nous adressons à celles et ceux qui veulent distinguer le signal du bruit et aller de l’idée à l’action.

Cette lettre de récits des futurs possibles donne des éclairages sur le présent, la prospective et les signaux faibles de notre temps. Elle est aussi le signe que je suis obsédée par le fait de rendre accessible et ludique ce qui est complexe et parfois aride. Et que j’aime lancer des conversations sur les futurs possibles.

N’hésitez pas à partager et à me répondre directement !

Détournez ces récits en créant votre propre version.
La reproduction et la modification de ce texte sont autorisées dans un contexte non commercial, en mentionnant son auteure Noémie Aubron et la source https://lamutante.substack.com/.