Futur(s) | Désinnovation

Et si, demain, l'innovation faisait marche arrière ?

Vous êtes désormais 1,591 à suivre ces récits des futurs possibles. Merci et bienvenue aux nouveaux !

Fiction | Contes des Futurs

Un futur possible, inspiré par le présent, ses tendances et ses signaux faibles.


Le Ministère de la Désinnovation vient d’adresser à tous les constructeurs de voitures un dernier rappel officiel de leurs obligations. La voiture individuelle devenant officiellement une technologie illégale dans six mois, il est urgent qu’ils se mettent en conformité en présentant leur plan de sortie. Les aides perçues sont censées permettre une transition progressive du parc automobile et des usines.

Comme tout le pays, vous avez suivi l’affaire de près. La désinnovation du Bitcoin vous a laissé de marbre, mais pour la voiture individuelle, c’est une autre histoire. Le débat public a été sanglant. Face à l’incapacité des constructeurs de proposer une stratégie pour rationaliser leur empreinte, vous avez finalement voté en faveur de la désinnovation. A la surprise de tous les observateurs, c’est aussi cette option qu’a choisie une très courte majorité de votants. Certains ont expliqué ce résultat inattendu par une tentative de déstabilisation orchestrée par la Russie. D’autres y ont vu le poids grandissant des Jeunes Populaires dans l’opinion publique.

Vous avez eu des état d’âmes peu après le vote, en assistant à la réaction violente des personnes dépendantes de la voiture. Outrées et désemparées, elles ont paralysé le pays pendant des mois entiers. Face à ce séisme social, la résistance s’est organisée pour anticiper la disparition de l’automobile individuelle. Des réseaux de hackers se sont structurés en ouvrant des garages clandestins. On peut y convertir son véhicule pour le faire sortir de la catégorie “automobile”, et augmenter sa capacité grâce à des modules additionnels pour qu’il ne soit plus “individuel”. On peut également aménager de simples vélos en véhicules familiaux longue distance grâce à des modules d’agrandissement et d’électrification.

Si la désinnovation a permis des inventions créatives et frugales pour maintenir le droit de se déplacer, ces solutions ne satisferont sans doute jamais les nostalgiques de la voiture individuelle. Et ne parlons pas de ceux qui gardent précieusement leur SUV Diesel dans l’espoir que le prochain Gouvernement revienne sur ces désinnovations…


Les articles et ressources qui m’ont inspirée :

👉  Rétro-futur : Les imaginaires de la voiture du futur en illustrations des années 80

👉 Faut-il désinnover ? Fermer l’avenir ? (cf La Banque Publique de Désinvestissement)

👉 Les creative technologists comme Nicole He, ou Danielle Baskin

👉 Le boom de l’industrie du vélo au Portugal

(Et merci à Stéphane pour sa relecture créative :)

🤔 Il y a quelques semaines, nous avons proposé une conférence sur les Mobilités 2030 à nos clients et aux lecteurs les plus assidus de nos lettres. On y a parlé de somewhere et d’anywhere, de voiture-cigarette, de l’ère du gris,… Ce récit est inspiré de l’un des pitchs-fictions proposé par de brillants participants.

Photo originale by Alok Sharma on Unsplash


Réel | Le présent

Mes ressources préférées pour décrypter un monde bouleversé et bouleversant

----------------------------------

😮 Spotted dans Wired : “What I took away from The Book of Predictions, 40 years later, is to watch for curious and interesting intersections between very large things. Look for points of contacts or points of conflict. Pick two enormous forces and wonder how they connect. Climate and transit. Software-as-a-service and protest movements. Pandemics and entertainment. You can’t predict the future. You can only better understand the layers and let your mind wander over them until you find a connection worth making and a new thing worth building, even if you’re the only one who sees it. You can give it a name and believe in it, and try to make it come true. That’s progress

Paul Ford pourrait bien avoir écrit le manifeste de cette lettre.

👉 Avec le SPN, nous avons imaginé un nouveau futur possible de l’éducation, autour des principes de jeu vidéo et de monnaie virtuelle. A lire ici

💌  Vous pouvez aussi suivre les décryptages du présent de Stéphane tous les mardis, des pépites à coup sûr et une inspiration sans fin pour moi !

Découvrir la newsletter de Stéphane


A très vite,

Noémie

PS : Si vous avez aimé, laissez un ❤ !


Je suis Noémie Aubron, de 15marches. Notre agence d'innovation accompagne les organisations qui veulent s'adapter aux grandes ruptures à l'oeuvre. Passionnée par les futurs, je passe une bonne partie de mon temps à chercher l’étrange et le contrepoint, pour comprendre les nouvelles aspirations et identifier les émergences.

J’essaie de connecter ici fiction, prospective et stratégie pour explorer les futurs possibles, quand mon associé, Stéphane, décrypte l'impact des transformations sur notre présent. Nous nous adressons à celles et ceux qui veulent distinguer le signal du bruit et aller de l’idée à l’action.

Cette lettre de récits des futurs possibles donne des éclairages sur le présent, la prospective et les signaux faibles de notre temps. Elle est aussi le signe que je suis obsédée par le fait de rendre accessible et ludique ce qui est complexe et parfois aride. Et que j’aime lancer des conversations sur les futurs possibles.

N’hésitez pas à partager et à me répondre directement !

Détournez ces récits en créant votre propre version.
La reproduction et la modification de ce texte sont autorisées dans un contexte non commercial, en mentionnant son auteure Noémie Aubron et la source https://lamutante.substack.com/.