Futur(s) | Chronostasie

Et si, demain, on arrêtait le temps pour s'ennuyer ?

Vous êtes désormais 1,562 à suivre ces récits des futurs possibles. Merci et bienvenue aux nouveaux !

Fiction | Contes des Futurs

Un futur possible, inspiré par le présent, ses tendances et ses signaux faibles.


Vous rentrez chez vous après cette journée au bureau. Vous n’y allez plus qu’une fois par semaine, mais ce déplacement hebdomadaire vous enchante à coup sûr. L’expérience de transport s’est vraiment enrichie depuis plusieurs années, et vous pouvez désormais accéder durant votre trajet à toute une gamme de services de divertissement. Mais ce que vous préférez vivre par-dessus tout en transport, c’est la suspension du temps.

L’optimisation permanente du temps vous met de plus en plus mal à l’aise. Vous êtes nostalgique de ces sensations si précieuses d’attente et d’ennui. Le transport est le seul endroit où vous pouvez vous sentir suspendu·e. En vous asseyant dans le train, vous ouvrez donc l’application anti-montre proposée par la compagnie de transports. Le programme de mise en condition psychédélique, qui s’appuie sur la lumière de la lampe torche intégrée à votre téléphone, se lance automatiquement.

Le jeu de lumières fait basculer votre esprit dans une torpeur appréciable. A partir de ce moment-là, les secondes cessent de s’égrainer pour votre esprit, mais aussi pour votre téléphone. Vous avez alors l’illusion que le temps s’arrête, comme lorsque vous mettez en pause le live d’une vidéo. Cette sensation grisante vous projette dans le présent et vous pousse à la contemplation.

Votre esprit divague, au gré de vos pensées. Au travers des grandes ouvertures vitrées, vous observez les passants dans la rue. Vous perdez le sens du temps. Tout à coup, une alarme sonne, et le temps se réactive, vous projetant trente-cinq minutes plus tard. La fonctionnalité de dé-suspension du temps de manière forcée est brutale, mais absolument vitale. On raconte que certains ont perdu toute notion du temps et sont restés suspendus pendant plusieurs heures…


Les articles et ressources qui m’ont inspirée :

👉 La chronostasie : l’illusion de l’horloge arrêtée

👉 L’optimisation des temps morts, est-ce la fin de l’attente ?

👉  Les expériences psychédéliques assistées par le smartphone

👉 De l’ennui à la paresse

🤔 J’ai repris cette semaine le TGV pour la première fois depuis bien longtemps. Direction Paris avec le plaisir de revoir des gens en vrai. J’ai retrouvé cette sensation de temps suspendu et de calme que j’adore dans le train.

👀 J’ai puisé de l’inspiration pour la fiction de cette semaine chez Estelle Métayer et Marie Dollé. Deux newsletters à suivre pour les passionnés de signaux faibles.


Réel | Le présent

Mes ressources préférées pour décrypter un monde bouleversé et bouleversant

----------------------------------

👉 Repérée par Noémie Kempf de The Storyline, une archive vidéo sur l’art du storytelling toujours aussi percutante

👉 Le futur du spectacle ?

👉 Sur notre sujet d’exploration préféré, les GenZ, un décryptage par les emojis, les tendances et le langage

💌  Vous pouvez aussi suivre les décryptages du présent de Stéphane tous les mardis, des pépites à coup sûr et une inspiration sans fin pour moi !

Découvrir la newsletter de Stéphane


A très vite,

Noémie

PS : Si vous avez aimé, laissez un ❤ !


Je suis Noémie Aubron, de 15marches. Notre agence d'innovation accompagne les organisations qui veulent s'adapter aux grandes ruptures à l'oeuvre. Passionnée par les futurs, je passe une bonne partie de mon temps à chercher l’étrange et le contrepoint, pour comprendre les nouvelles aspirations et identifier les émergences.

J’essaie de connecter ici fiction, prospective et stratégie pour explorer les futurs possibles, quand mon associé, Stéphane, décrypte l'impact des transformations sur notre présent. Nous nous adressons à celles et ceux qui veulent distinguer le signal du bruit et aller de l’idée à l’action.

Cette lettre de récits des futurs possibles donne des éclairages sur le présent, la prospective et les signaux faibles de notre temps. Elle est aussi le signe que je suis obsédée par le fait de rendre accessible et ludique ce qui est complexe et parfois aride. Et que j’aime lancer des conversations sur les futurs possibles.

N’hésitez pas à partager et à me répondre directement !

Détournez ces récits en créant votre propre version.
La reproduction et la modification de ce texte sont autorisées dans un contexte non commercial, en mentionnant son auteure Noémie Aubron et la source https://lamutante.substack.com/.