Futur(s) | Campagne-as-a-service

Et si demain, s'installer à la campagne devenait une expérience simple et agréable ?

Fiction | Contes du Futur

Un futur possible, inspiré par le présent, ses tendances et ses signaux faibles.


Vous voilà maire de votre petit village de campagne depuis plusieurs mois. Il vous semble loin le temps où vous aviez débarqué dans cette bourgade avec famille et valises. Juste avant ce déménagement, vous étiez constamment épuisé.e par le rythme effréné de la vie urbaine. Vous aviez alors fait un bilan médical complet, et le diagnostic était tombé : votre bande-passante humaine était arrivée à saturation. La seule option possible pour survivre en ville, celle de vous doter d’un second cerveau digital, ne vous séduisant guère, vous aviez décidé de changer de vie. Vous étiez donc parti.e au vert, loin de la sur-stimulation. La qualité du réseau Internet vous a d’ailleurs grandement aidé dans cette tentative de déconnexion.

Vos débuts de rural.e n'ont pas été évidents, et vous avez plus d'une fois eu la tentation de retourner au béton. Mais vous n'êtes pas de nature à renoncer ! Avec l'envie de vous ancrer davantage dans ce lieu, et de surmonter ces doutes, vous aviez décidé après plusieurs années d’exode rural de vous présenter aux élections municipales. Vous aviez alors intégré l'incubateur de néo-candidats politiques de votre région, pour mettre au point vos thèmes de campagne, votre posture politique, et votre stratégie démocratique.

Le premier pilier de votre programme est assez simple : cultiver la résilience naturelle du village, autour des besoins essentiels, tels que l'accès à la nourriture, à l'eau, à l'énergie, à la mobilité, et à Internet. Vous n’êtes pas peu fièr.e de vos avancées sur ce sujet depuis votre élection. Le village s'est ainsi doté de trois rosalies électriques disponibles à la location, auxquelles on peut accrocher une remorque. Vous avez aussi inauguré la régie électrique municipale, ainsi que des points de stockage d'eau de pluie. 

Mais c'est sans doute le second pilier de votre programme qui a créé le plus de débats au café du village. L’été, vous avez la chance d'accueillir de nombreux estivants, dont ceux qui se refusent aux dernières vaccinations obligatoires. Il faut en effet désormais montrer patte blanche pour accéder aux stations balnéaires ou pour prendre l'avion. Mais tous les hivers, le village se meurt, et vous avez depuis longtemps la volonté de faire venir un peu de jeunesse à l’année. Vous vous apprêtez donc à ouvrir un service d'expérimentation de la vie rurale à destination de citadins hésitants. Pendant les six mois d'hiver, ils peuvent s'installer dans une des trois maisons du village destinées au gîte des touristes estivaux, entièrement meublées et prêtes à les accueillir. Vous les guidez également dans toutes les démarches locales pour s’insérer au plus vite. Vous avez déjà plusieurs familles sur liste d’attente qui s’impatientent pour venir tester ce nouveau dispositif !

————

Les articles et ressources qui m’ont inspirée :

👉  Sur le city-as-a-service

Version ville avec Helsinki, version campagne avec cette ville allemande. Un concept travaillé depuis un moment par l’Ambassade du Perche à destination des freelances qui ont des envies de campagne.

👉 Sur la bande passante humaine et le second cerveau

A-t-on atteint la limite de notre bande passante humaine ? Dans l’esprit californien, le second cerveau n’est pas notre intuition, mais un outil de productivité qui nous permet de démultiplier notre bande passante.

👉 Sur la nouvelle génération d’élus non professionnels

Une inspiration issue d’une discussion passionnante avec Franck Lenoir, qui m’a orientée vers cet événement (je lorgne sur le Thinkerview avec Léonore Moncond’huy)

👉 Sur les activités pour lesquelles un vaccin sera obligatoire

Le début d’une liste d’activités conditionnées à la vaccination ?


Réel | Le présent

Mes ressources préférées pour trouver sa place dans un monde bouleversé et bouleversant
-----------------------------------

👉 Pourquoi le monde devient fou : “Or il ne peut y avoir d’histoire d’un monde qui se dissout; il ne peut y avoir d’histoire que d’un monde qui se crée, mais cela prend du temps et surtout, ça ne se fait pas tout seul

👉  A quoi ressemblera le bureau en 2022

👉  Un journaliste fait irruption dans une réunion entre ministres européens. A méditer pour vos prochaines sessions de travail à distance…

A très vite !

Noémie

Si vous avez aimé, laissez un ❤ !

Share La Mutante

Je suis Noémie Aubron, créatrice de contenu et fondatrice de La mutante. J’essaie de connecter fiction, prospective et stratégie pour explorer les futurs possibles en collectif.

Je fais également partie du collectif de design fiction Le Coup d’Après : nous utilisons la fiction et l’immersif comme leviers pour articuler vision prospective, stratégie long-terme et action court-terme.

Cette newsletter de fictions prospectives donne des éclairages sur le présent, la prospective et les signaux faibles de notre temps. Elle est aussi le signe que je suis obsédée par le fait de rendre accessible et ludique ce qui est complexe et parfois aride. Alors, quoi de mieux que la fiction pour que tout le monde puisse manipuler la prospective et les signaux faibles ?

Vous avez reçu cette newsletter par erreur, mais ça vous a quand même plu ? C'était le destin :) Pensez à vous abonner pour recevoir la prochaine. Et n’hésitez pas à partager !